Création d'activité

Quelles possibilités, quel statut ?

Peut-on créer son activité dans le domaine du massage ?

Il n’est pas requis de diplôme minimum / particulier pour ouvrir pour cabinet, un salon ou pour exercer à votre compte : pour exister juridiquement.

En revanche, il est important de demeurer dans le domaine de la relaxation, toute visée à caractère thérapeutique entre dans l’exercice de la médecine et / ou de la kinésithérapie. Ces dernières étant strictement encadrées par la loi et par l’obtention de diplômes d’état.

Si vous choisissez d’exercer en tant que masseuse, il est obligatoire de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle.

Quel statut peut-on adopter dans le domaine du massage ?

L’activité de masseur ou masseuse peut s’exercer sous plusieurs régimes : auto-entrepreneur, artisan, profession libérale ou même sous statut d’une entreprise.

Si vous choisissez le régime d’auto-entrepreneur vous pourrez dépendre de :
  • Pour une activité de prestation de services de la Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance Vieillesse (CIPAV)
  • Pour une activité libérale, du Régime Social des Indépendants (RSI).
Le site de l’auto entreprenariat de la CCI est très clair sur ce sujet et nous vous conseillons d’en lire la présentation qui est faite ici : http://www.auto-entrepreneur.cci.fr/faq_regimesocial.html

Le site du RSI vous permet de disposer d'un comparatif entre les différents statuts : http://www.le-rsi.fr/aide_a_la_creation_d_entreprise/index.php

Sur ce site vous trouverez également un comparatif des statuts juridiques, fiscaux et de la protection sociale.

Enfin, si vous êtes membres de la FFMTR, nous vous proposons de télécharger la newsletter n°4 qui donne tous les chiffres de la profession.

Quelles sont les données du secteur du massage ?

Nous ne disposons pas encore de ces chiffres, ni de tendances factuelles. En revanche : ils nous intéressent et nous travaillons à réunir les informations nécessaires à comprendre le contexte de nos métiers. Nous disposons d’une étude, contractuellement confidentielle parce que réalisée avec un Cabinet spécialisé (en 2006) qui s’en est ensuite servi pour d’autres approches.

De par l’antériorité de cette étude et sans en dévoiler les principaux thèmes, et il nous est possible de donner les principaux chiffres (étude de 2006) qui en étaient issus :

  • il y avait 60 000 masseurs – kinésithérapeutes en France
  • et un nombre inconnu de masseurs et masseuses …
  • les Français avaient dépensé (en 2004) plus de 500 millions d’euros en produits et services de remise en forme
  • les SPA, instituts de beauté et centres de massage ont connu (en 2006), une progression de + 20 % en moyenne.


Ailleurs (toujours selon l’étude de 2006) :

  • en Suisse où le massage est reconnu, 15 000 praticiens exerçaient
  • au Canada : 10 000 masso-thérapeutes
  • aux Etats-Unis : 50 000 praticiens
Bien évidemment, une telle étude nationale nous intéresse et nous réfléchissons aujourd’hui à déployer un questionnement au niveau de nos adhérents.
 
FFMTR
Massage de relaxation
Adhésion
Praticiens et écoles adhérents

© Copyright FFMTR - 2012-2015

16 boulevard Saint Germain
75005 PARIS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mentions légales


Création de site internet
Aurélie Martial